L'évolution numérique a changé notre vie personnelle à un rythme rapide ces dernières années. 

Elle l'a même facilitée, et ce, à bien des égards. 

Il suffit de penser à toutes les applications dont on dispose sur notre smartphone. Qu'il s'agisse d'acheter des billets, de gérer ses finances ou de commander à manger, il est difficile d'imaginer qu'il fallait jadis faire la queue à un kiosque poussiéreux ou à un guichet de banque. Et téléphoner à son restaurant préféré pour passer commande ? C'était en 2012…

Depuis, on se connecte quand on veut, et la flexibilité et l'efficacité sont les deux mots clés de notre vie en ligne. 

Mais il ne faudrait pas oublier le poste de travail, n'est-ce pas ? La génération actuelle d'employés s'attend en effet aussi à cette manière fluide de travailler (collaborer), où qu'elle se trouve. Qu'est-ce que cela signifie concrètement ? 

  • ils veulent avoir accès aux outils et aux documents en dehors du bureau également
  • ils préfèrent un bon outil de chat à une prolifération de groupes WhatsApp pour une communication (informelle) rapide entre eux
  • ils souhaiteraient échanger un intranet aux informations statiques et sèches contre un intranet social qui favorise le partage des connaissances et l'interaction
  • etc.

Comment y répondre ? Entrez le digital workplace. Ce n'est que si vous abordez les choses de façon bien réfléchie que vous pourrez profiter de tous les avantages d'un digital workplace. De quels points importants faut-il tenir compte lors de la création de votre digital workplace ? Nous vous expliquons volontiers tout cela.

faites du changement quelque chose de positif.

Imaginez : vous avez consacré du temps et de l'argent à un outil de chat à la mode pour permettre à vos collaborateurs de communiquer entre eux de manière fluide (informelle). Les chaînes d'e-mails interminables font désormais partie du passé ! Vous êtes fiers, c'est vraiment un pas en avant.  

Pourtant, il semble que presque tout le monde continue à envoyer des e-mails en masse. Hein ? Ce n'est pas dû à votre outil de chat, mais bien au fait que les gens ont leurs habitudes. 

Il y a toujours quelques early adopters qui, dans ce cas, tireront immédiatement parti de votre outil de chat. L'astuce consiste à faire en sorte que ces collègues spécifiques convainquent également le grand groupe. Par exemple, laissez-les animer de courts ateliers illustrant la facilité et les avantages de l'outil.

assurer une stratégie informatique moderne.

Une technologie dépassée ou des outils inutiles signifient l'arrêt de mort de votre digital workplace. En concertation avec les autres stakeholders, vous examinez de près votre stratégie informatique actuelle et l'optimisez si nécessaire.

Une stratégie informatique moderne tient aussi certainement compte de la facilité d'utilisation des outils et des technologies. Un outil peu pratique qui ne répond pas aux attentes ne sera pas utilisé et constitue donc un gaspillage d'argent. 

Enfin, vous ne pourrez pas empêcher les gens de découvrir ou de développer eux-mêmes de nouveaux systèmes et de les utiliser à votre insu. L'offre est tout simplement énorme. C'est pourquoi il est bon d'accepter le citizen development, plutôt que de l'interdire. 

2 women working on their laptops.
2 women working on their laptops.

déterminez qui est responsable du digital workplace.

Est-ce le service informatique ? Les RH ? Ou le département de la communication ? Ou non, attendez, peut-être le CEO lui-même ? Le digital workplace ne relève pas de la responsabilité d'une seule personne ou d'un seul service. Vous obtiendrez les meilleurs résultats avec un groupe de travail diversifié qui :

  • connaît parfaitement la culture de l'entreprise et les besoins des collègues
  • propose, met en œuvre et entretient les bons outils en toute connaissance de cause
  • convainc les autres collègues d'adopter les nouveautés grâce à ses différents adopteurs précoces
  • pense également à la sécurité et à la protection des données

continuez à optimiser.

Le paysage numérique est en constante évolution, tout comme les besoins de vos collaborateurs. Un digital workplace n'est donc jamais terminé, mais toujours en développement. Cet état d'esprit permettra à votre stratégie en matière de digital workplace d'atteindre efficacement ses objectifs. Mais comment ? 

En sollicitant activement le feed-back de vos collègues, vous découvrirez quels outils ils n'utilisent pas aujourd'hui, et pourquoi. Vous pourrez ensuite utiliser ces informations, par exemple, pour retirer certains outils de votre paysage numérique, pour améliorer les applications ou pour fournir une formation supplémentaire pour apprendre à travailler avec l'outil.

conclusion : ne compliquez pas les choses.

Chaque entreprise est différente, tout comme l'est chaque stratégie en matière de digital workplace. Il est bon de savoir que vous ne devez pas réaliser tous vos projets en même temps. Il est normal de se pencher d'abord sur ce qui est facile à réaliser. Après la mise en œuvre, vous continuez à tout surveiller, et vous pouvez vous développer étape par étape. Ainsi, vous pouvez être sûr d'avoir créé un digital workplace qui répond aux besoins de vos collaborateurs et aux objectifs de votre entreprise.

vous avez besoin de quels outils dans votre digital workplace ?

téléchargez notre guide