Engineering

Terminer le design de moissonneuses-batteuses avant la récolte : une course contre la montre pour Wesley, Hydraulic Designer !

Le point commun entre AUSY et des moissonneuses-batteuses ? Wesley, qui est Hydraulic Designer et Key User chez CNH, la marque qui propose des moissonneuses-batteuses de haute qualité. « Je bénéficie d’une confiance totale, de la part d’AUSY comme de la part du client. Plusieurs opportunités se sont déjà présentées à moi, et je les ai toujours saisies des deux mains ! », explique-t-il.
 
« Ma première chance ? Celle d’avoir pu commencer à travailler chez AUSY, qui s’appelait encore Randstad Professionals à l’époque. Je suivais des cours du soir pour apprendre notamment le dessin technique. J’ai été invité à un entretien chez AUSY et j’ai été embauché à Gand après une courte formation. Et après six ans et demi, je prends toujours autant de plaisir à travailler ici ! »

La fonction

Il est évident que Wesley est passionné par son travail. Il suffit de l’écouter en parler : « Ce que je préfère dans ma fonction, c’est la variété. Je remplis deux rôles. En tant que Key User, j’ai de nombreux contacts avec les consultants, et je les aide en cas de besoin. Je continue aussi de les soutenir après leurs formations de base. En tant qu’Hydraulic Designer, je dessine plein de choses ! Et c’est gai de voir que mon travail est encore utilisé des années plus tard ! »

Mais un Hydraulic Designer, c’est quoi ?

En quoi consiste exactement le rôle d’Hydraulic Designer dans le secteur des moissonneuses-batteuses ? « Nous intervenons lorsqu’une fonctionnalité hydraulique doit être ajoutée à une moissonneuse-batteuse. Et la première chose que nous faisons, c’est trouver de la place ! En effet, les moissonneuses-batteuses sont déjà pleines de fonctionnalités, et il faut parfois faire preuve de créativité... Le tout en tenant aussi compte du budget et des limitations des cintreuses pour les tuyaux. »
 
« Lorsque toutes les parties prenantes sont satisfaites de l’endroit que nous avons trouvé, nous examinons comment les tuyaux peuvent être tirés et nous dessinons le tout en 3D dans Creo. Nous réalisons plusieurs dessins, que nous mettons à l’épreuve sur des machines de test. Ces machines sont ensuite adaptées là où c’est nécessaire. Nous avons souvent des délais serrés à respecter, surtout en ce moment, puisque les moissonneuses-batteuses doivent être prêtes pour la récolte. »

Et un Key User, alors ?

« Lorsque CNH est passée à Creo, il fallait quelqu’un pour former les collègues à cette technologie. J’ai donné cette formation, et c’est ainsi que je suis devenu Key User. Aujourd’hui, je présente l’entreprise aux nouveaux consultants AUSY, je leur communique les règles à respecter, je leur explique les applications spécifiques à CNH, je prépare leur PC, etc. C’est vraiment agréable de bénéficier d’une telle confiance. »

Sous pression

Pour pouvoir mener ses missions à bien, Wesley doit faire preuve de flexibilité et garder son sang-froid sous la pression. « Lorsqu’on développe des produits, il arrive parfois qu’on passe des semaines à dessiner quelque chose, et que certains aspects soient modifiés juste avant la date butoir... Ou même après ! C’est quelque chose qui ne dépend pas de nous, mais qui implique de tout recommencer. »
 
« L’aspect créatif est important pour moi, de même que la variété. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai accepté l’offre d’AUSY : si on le souhaite, on a la possibilité de découvrir plusieurs entreprises. Ainsi, si je ne me sens pas bien au sein d’une entreprise, je peux aller travailler chez un autre client. Mais je suis tellement bien là où je suis que je n’ai encore jamais changé ! »
 
« Les nouveaux consultants doivent cependant savoir que certains projets ne durent parfois que quelques mois. Mais AUSY garantit bien sûr une sécurité d’emploi. »

Ce que Wesley attend de l’avenir ?

« Mon idée est de devenir On Site Team Coordinator chez CNH. Cela me permettrait d’avoir une fonction impliquant davantage de responsabilités et de coacher des collègues. Si ma mission et le client évoluent, c’est une option que j’envisagerai. Quoi qu’il en soit, j’aimerais continuer à avancer, de préférence en tant que coach ou Project Manager. »
 
Wesley se montre aussi positif quant à l’évolution future au niveau technique : « Le secteur s’automatise de plus en plus. Je pense même que les moissonneuses-batteuses travailleront bientôt de manière autonome. Il existe déjà des tracteurs qui roulent tout seuls, et il en sera de même pour les moissonneuses-batteuses, selon moi. L’important sera de garantir la sécurité, en ne permettant par exemple aux engins de ne rouler que dans les champs. » Bref, il y a encore du pain sur la planche !
 

Vous aussi, vous voulez prendre part à des projets passionnants ?

Nous pouvons vous aider à trouver le défi qui vous convient. Parcourez nos offres d’emploi en Engineering et trouvez le travail pour lequel vous étiez prédestiné(e) !

Lire plus

HR manager
Girl power dans l’Engineering : Amélie expérience-t-elle l’écart hommes-femmes ?
#womeninengineering
Industry 4.0 : comment devenir une Factory of the Future ?
#Engineering #Clients
Olivier et Géo profitent de leur stage chez nous pour travailler à leur thèse
#Engineering #Career