Ressources Humaines

Que peuvent avoir la cuisine et le recrutement en commun ?

Non, les tomates ne peuvent pas être placées chez les clients et les candidats ne peuvent pas mijoter sur le coin du feu. Mais il y a une caractéristique utile à la fois pour cuisine et pour le recrutement. Laquelle, Eveline recruteuse et gourmande la révèle.

Aujourd'hui, vous plongez dans la partie numéro 2 de notre série en 4 épisodes: un ensemble de 4 films et 4 articles qui vous donnent un aperçu de la vie de nos collègues. Pourquoi se comparent-ils chez AUSY à un biscuit Oreo et un verre de lait, à du bacon et des œufs ou à un pot de chocolat à tartiner et une cuillère ?

Partie 2: la recruteuse Eveline, qui rend ses collègues non seulement jaloux avec son déjeuner fait maison, mais aussi avec sa capacité à trouver en douceur des pistes de réflexion alternatives.
 

Ce n'est pas un mensonge: à la table du déjeuner, les collègues regardent toujours  avec un air envieux vers l’assiette de la recruteuse Eveline. Leur sandwich au fromage et au jambon n’ont rien à voir avec ses restes de lasagnes végétariennes de tikka masala pané.

Faire de la pâte à pizza à partir de chou-fleur, mettre ses propres craquelins (gâteaux secs et croquants) au brocoli au four ou faire fermenter les légumes elle-même: aucune tendance alimentaire ne lui échappe. Et oui, parfois ça tourne mal dans la cuisine. Mais au lieu de jeter toutes les casseroles dans le lave-vaisselle, elle cherche courageusement une alternative.

Idem au bureau: si son planning est complètement bouleversée, elle montre son côté le plus flexible. Qualité indispensable lorsque l’on est recruteuse.

Comment avez-vous développé cette manière de penser?

Eveline: « Je pense que tous ceux qui ont été à la tête de scouts sont sans pareil pour faire preuve de souplesse d’esprit et trouver de nouvelles idées. Vous planifiez une journée avec des enfants, mais ils sont imprévisibles. Vous ne savez jamais ce qui peut arriver. »

« Malheureusement, la météo peut également jouer au trouble-fête. Au camp, par exemple, nous étions sur le point de commencer un jeu d’extérieur, lorsqu’il a commencé à pleuvoir à verse. A ce moment-là, vous devez rapidement, et de concert, décider et proposer un autre jeu. Une situation qui ne me mettait pas mal à l'aise. »

« Plus tard, j'ai commencé à expérimenter de plus en plus dans la cuisine. L'expérimentation et l'échec vont de pair, mais cela ne me dérange plus. Finalement, vous apprenez à l’accepter et à penser au delà. »

 

Eveline in de keuken

C’est bien que vous puissiez rester si calme! Etre capable de se mettre en place en douceur est également utile dans votre travail en tant que recruteur.

« En effet, se tenir derrière un fourneau et conduire des scouts montrent des similitudes avec le recrutement ! Aujourd'hui, je peux encore bien planifier ma journée, s'il y a une nouvelle demande d'un client dans ma boîte e-mails; c’est “tout le monde sur le pont ! Je dois adapter mon emploi du temps différemment. »

Le slogan de la campagne est: 'AUSY, c'est vraiment moi'. Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

« Être motivé et avoir de l'ambition, s'exprime différemment chez tout le monde, mais c'est présent. Personne ne peut bien sûr travailler de manière constante sans une dose nécessaire de relaxation. Je peux travailler de manière très concentrée et atteindre des objectifs, mais lors d'un “event”, j'aime bien lever mon verre et discuter. Cette collégialité est également typique de AUSY. »

 

Eveline in de keuken

Dans votre vidéo, nous lisons: 'Si le plan A échoue, vous avez toujours le plan B, C ou D' Pouvez-vous nous en dire un peu plus?

« Je me met régulièrement en question. Si vous vous en tenez à vos habitudes, dans ce secteur vous serez bloqué à un certain moment. Je me demande constamment comment cela peut être fait différemment et mieux. »

« Les gens veulent souvent agir rapidement, mais ce n’est pas toujours mieux. En réfléchissant calmement et de manière constructive, vous obtenez automatiquement des idées nouvelles. Il n’est vraiment pas nécessaire de réinventer l’eau chaude. Votre bon sens  peut déjà vous amener très loin ! »

Bon à savoir

Entretemps, Eveline a travaillé dur sur son parcours chez AUSY. Elle est devenue MSP Officer : “C’est un job avec beaucoup de variation - je l’adore ! Je travaille avec de différents stakeholders, et c’est également moi qui gère ces parties. Je propose et reporte des optimalisations de certains processus. Ou j’analyse et résous les problèmes. En plus, je suis toujours les changements dans le paysage de l’IT de tout près !"

 

Et maintenant vous ?

Êtes-vous convaincu que vous avez aussi la dose nécessaire de "AUSY" en vous ? Rechercher nos offres d'emploi et trouver un nouveau défi !

Lire plus

Visual with people of different skin types
Travailler en tant que recruteur : les journées ne se ressemblent jamais
#collègue #recrutement
A man working from home on 3 screens
L’avenir est-il sombre pour les demandeurs d'emploi ?
#enquête #homeworking #demandeursdemploi
One of our recruiters taking part in the Virtual Job Fair.
L’AUSY Virtual Job Fair en chiffres [infographic]
#AUSYVirtualJobFair