Finance

Coup de foudre entre Maud (Recruiter chez AUSY), Danielle et le secteur bancaire

Non, cet article ne parlera pas d’une application de rencontre développée par AUSY, mais plutôt de la méthode de recrutement efficace imaginée par Maud et de l’envie de Danielle de faire avancer sa carrière dans le secteur bancaire... Ou quand tous les ingrédients sont réunis pour que ça marche !

Maud, en ta qualité de Sales & Recruitment Consultant, quelle valeur ajoutée offres-tu aux clients et candidats ?

« Je fais office de SPOC (Single Point Of Contact) en matière de Recrutement & sélection pour nos grands clients au sein du secteur des banques et assurances. Je fais en sorte de bâtir une relation de confiance avec ces clients, et puisque je suis au courant de ce qui se passe au sein de leur entreprise, je suis aussi en mesure de leur proposer les meilleurs candidats. »

« Je crée aussi un lien fort avec les candidats, même s’ils finissent parfois par décrocher un emploi fixe chez le client. Je prends du plaisir à leur donner toutes sortes de conseils dans leur recherche du travail idéal, et comme je connais très bien les clients, je peux bien préparer les candidats à leurs entretiens d’embauche. Je veille aussi toujours à leur fournir un feed-back concret et honnête. »

Et si ce feed-back est négatif ?

« Dans ce cas-là aussi, je m’efforce d’en faire une expérience positive. Ce n’est pas parce que ça ne colle pas avec une fonction bien précise à ce moment-là que le candidat ne trouvera jamais un travail qui lui convient. J’essaie que chacun se sente bien. »

« Récemment, j’ai reçu le CV d’un candidat qui ne correspondait pas du tout au poste pour lequel il postulait, mais j’ai trouvé sa lettre de motivation extrêmement bien écrite. J’ai pris le temps de le lui dire, car je trouve cela important et car cela contribue, selon moi, à une bonne candidate experience. »

Danielle, en tant que candidate, qu’as-tu pensé de cette méthode de travail ?

« J’ai tout de suite apprécié Maud, j’ai trouvé qu’elle inspirait confiance et qu’elle était très ouverte. J’ai immédiatement compris que je mettais ma carrière entre de bonnes mains avec elle. Je lui ai vraiment confié mon avenir professionnel, puisqu’elle allait me représenter auprès de mon futur employeur. Elle savait ce qu’il attendrait de moi et que j’allais m’intégrer dans la culture bancaire. »

Y a-t-il une raison spécifique pour laquelle tu as décidé de faire confiance à AUSY ?

« Je voyais comme une plus-value le fait qu’AUSY joue un rôle d’intermédiaire dans mon parcours professionnel. Les grandes entreprises me semblaient ainsi moins hors de portée, et j’avais l’impression que j’avais plus de chances de décrocher un poste avec AUSY à mes côtés. »

« Je n’avais que peu d’expérience dans le secteur, et aucune expérience bancaire pertinente pour la fonction que j’exerce aujourd’hui. J’avais simplement besoin de l’occasion d’expliquer pourquoi je voulais ce travail, pourquoi j’étais d’accord de redescendre d’un échelon à mon âge, pourquoi je voulais commencer au bas de l’échelle et pourquoi je voulais travailler non loin de Gand. »

Et tu y es arrivée, puisque tu travailles aujourd’hui comme Customer Coach dans une banque. En quoi consiste cette fonction ?

« Je suis la première personne que le client voit en entrant dans la banque. On m’adresse beaucoup de questions et de problèmes, mais je donne aussi des explications sur toutes sortes de sujets, j’ouvre des comptes, je prévois des rendez-vous pour mes collègues et je m’occupe du courrier et de la boîte mail. »

« Ma fonction exige également un certain instinct commercial : quand un client potentiel entre dans la banque, je dois pouvoir rapidement évaluer nos chances d’en faire un client actif. »

Qu’est-ce qui t’attire dans le secteur bancaire ?

« J’ai déjà travaillé dans de nombreux secteurs. Et avec mon passé dans la vente et le management, c’est justement ce que je voulais : varier les plaisirs. Cela peut sembler bizarre comme philosophie, mais c’est très stimulant ! Il faut à chaque fois apprendre à connaître de nouveaux concurrents, de nouveaux produits et de nouveaux services. »

« L’un des aspects qui rendent le secteur bancaire passionnant, c’est la numérisation. Tout évolue très vite, et je constate que mon employeur ne veut pas en rater une miette (et veut même faire partie des meilleurs en la matière). C’est encore une raison qui fait que j’aime mon travail... Je ne me contente pas de ce qui est moyen, je vise le top du top ! »

Vous aussi, vous êtes taillé(e) pour le secteur bancaire ?

Lancez-vous dans une carrière passionnante ! Nos Recruiters se feront un plaisir de vous trouver le poste qui vous convient.

Tu as l’air de te sentir comme un poisson dans l’eau ! Maud, comment fais-tu pour garantir ce « clic » entre la fonction et le candidat ?

« Il est important de comprendre l’ADN du client. Je vais régulièrement rendre visite à mes clients, en plus de les avoir chaque semaine au téléphone et d’échanger des e-mails avec eux. Ainsi, je suis au courant des dernières nouvelles et je peux identifier ce qui a de la valeur à leurs yeux. Le site Web des clients m’apprend aussi beaucoup de choses, et je n’oublie jamais de passer un petit coup de fil aux candidats qui ont commencé à travailler là afin d’en savoir plus, notamment, sur la culture d’entreprise. »

« Et comme j’aime apprendre à connaître les candidats, j’arrive à déduire de nos conversations comment ils pourraient se sentir et évoluer au sein d’une organisation en particulier. D’ailleurs, je leur demande carrément à quoi ressemble le job idéal pour eux ! ».

Et qu’as-tu répondu à cette question, Danielle ?

« J’ai répondu que je voulais être heureuse dans mon travail et tirer de l’énergie de ce que je fais. Et la culture d’entreprise au sein de la banque qui m’a embauchée m’offre cela. Nous sommes une grande structure, mais aussi une grande famille qui travaille pour atteindre un même objectif. »

« Chez AUSY, j’ai reçu le soutien dont j’avais besoin pour me lancer dans ce nouveau défi. Maud s’est aussi montrée très réactive, ce qui fait que je savais très bien où j’en étais dans l’entretien d’embauche. Pas de stress inutile, donc, et des dialogues constructifs tout au long du processus ! »

Pour terminer, comment envisages-tu ton avenir ?

« J’attends encore beaucoup de l’avenir ! Mon employeur offre en effet à ses collaborateurs la possibilité de grimper les échelons. Ceux qui ont de l’ambition peuvent donc la concrétiser. »

« En ma qualité de Customer Coach, je suis le visage de la banque. Je fais le lien entre le client et le banquier, qui fait office de spécialiste. Peut-être vais-je moi aussi me spécialiser à terme... Je verrai bien, mais j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et on n’est jamais trop vieux pour ça ! »

Lire plus

Pillen
Carton plein pour notre Finance Hub dans le secteur pharmaceutique !
#finance #pharma #consultancy
5 conseils pour appliquer la RPA dans la pratique [Infographic]
#Finance #Education
L’évolution des opérations bancaires à distance
#Finance #Education